l'adaptabilité avec le Msa 2 Risk Manager de l'ESM-A

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'adaptabilité comme présentée par cet article est elle, pour vous, gage de qualité d'une formation ?

100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

l'adaptabilité avec le Msa 2 Risk Manager de l'ESM-A

Message par admiRISKator le Dim 11 Mai - 13:34

Mr De Meuse est notre responsable de cycle. Il est expert dans la gestion des assurances, et son enseignement est très plaisant et "carré" (digne du doctorant en droit qu'il est).

Mais il n'est pas aussi carré sur l'orientation à prendre pour notre master. Certainement est ce parce que nous sommes la première promotion d'une longue série. Je m'explique : Nous lui proposons régulièrement des enseignements que nous aimerions avoir en fonction de nos envies, de nos projets professionnels, de nos besoins, mais aussi en fonction de la conjoncture.

Et force est de constater que Mr De Meuse fait tout son possible pour caller dans son planing un enseignement de 15h sur ce que nous lui avons demandé. Cela implique pour lui, vous vous en doutez, de devoir chercher d'abord un professionnel qui pourrait nous enseigner ceci (et dans la gestion des risques, ce n'est pas forcément évident qui plus est), puis d'être sûr qu'il est de qualité, et enfin de le convaincre. Ce n'est qu'après que nous pouvons parler organisation du planing.


Je ne sais pas si tout le monde comprends l'avantage que cela apporte : Le risk management (et qui serait vrai pour d'autres disciplines) est en évolution constante. Celle ci implique des enseignements qui doivent évoluer avec. Nous avons donc la garantie que nous n'entrons pas dans un moule inadaptée, mais au contraire, du jamais vu, notre diplome est doublement adapté comme je le disais : en fonction de la conjoncture, des nouveaux secteurs qui s'ouvrent à la gestion de risques (nous allons avoir un enseignement sur la gestion hospitalière), et en fonction de nos gouts (car la gestion de risques peut être aussi bien générale et toucher à tout que spécialisée et ne toucher qu'à la financer ou l'assurance par exemple). C'est dans ce cadre que nous avons pu avoir un enseignement sur la gestion de risques catastrophiques, ou encore sur la "gestion de la sécurité"... Et je pense qu'au fur et à mesure qu'on évolue en parallèle dans le professionnel (avantage de l'alternance), on est toujours de plus en plus apte à formuler des besoins dans ce sens.

Je ne pourrais garantir aujourd'hui que pour les prochaines promotions il en sera de même ou s'il en sera ainsi, que la porte tout autant ouverte. Très certainement, l'année suivante, si l'expérience c'est bien déroulée avec l'invité enseignent, que ce dernier revienne pour donner le même cours, et il est difficile de refuser de tel partenariat. Il est déjà difficile de trouver ce genre de professionnel qui désirent enseigner, alors ne jouons pas au yoyo avec. Il ne reste pas moins qu'il y aura suurement des possibilités importantes d'adaptation si besoin ait.

Voila, donc merci à Mr De Meuse pour cette ouverture et ce travail. Peut être sans le vouloir, il a pour moi créer un système d'enseignement qui devrait être reproduit chaque année et à d'autres formation. Il faut dire que cela est spécialement adapté en revanche pour les formations en alternance comme celles dispensées par l'ESM-A.



Bye
avatar
admiRISKator
Admin

Nombre de messages : 144
Age : 33
Localisation : Rhône-Alpes
Humeur : Relativise, relativise loin...
Date d'inscription : 03/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://riskmanagerloictournez.centerblog.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum